• Ce titre existe<br />en version numérique
L’Italie de Berlusconi
Hugues Portelli

Contre toute attente, Silvio Berlusconi a réussi à conquérir le pouvoir en 1994 et à y revenir pour cinq ans (2001-2006) après avoir été renversé la première fois au bout d’un an.
Cette figure totalement atypique de la vie politique italienne, que l’on verrait plutôt s’épanouir dans les ex-pays communistes ou en Amérique latine, a imprimé sa marque à la vie politique et à la société. Première fortune d’Italie, entrepreneur self made man enrichi à l’ombre de la Première République en faisant main basse sur l’audiovisuel italien, il a réussi, en transformant son réseau de sociétés en parti politique d’un nouveau type et en s’alliant avec les exclus du système politique, à former une coalition hétéroclite, mais pourtant majoritaire qui exerce le pouvoir depuis cinq ans.
Depuis 2001, l’Italie s’enfonce dans une crise économique et institutionnelle sans précédent mais Silvio Berlusconi, sauvé par des institutions qu’il n’a pas forgées, est toujours là et a réussi à préserver son empire et son impunité, malgré la haine tenace que lui voue la magistrature. Promoteur d’un nouveau style de communication politique qui repose sur la vulgarité et la dépolitisation, aidé par la crise permanente de la gauche italienne et la lassitude d’une société vieillissante, Silvio Berlusconi semble en fin de cycle. Que deviendra l’attelage qu’il a constitué depuis dix ans ? L’Italie reviendra-t-elle à la Première République faute d’avoir pu en inventer une Seconde ? Le système politique et l’économie italienne se relèveront-ils de dix ans d’immobilisme et de déclin ? Ce sont les questions que pose Hugues Portelli au fil de l’analyse d’un phénomène unique en Europe.

L’Italie de Berlusconi -
  • Matériel disponible :
    Finished copy

  • Buchet/Chastel
  • Essais-Documents
  • Date de parution : 02/03/2006
  • Format : 11,5 x 19,0 cm, 108 p., 14,20 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02173-6
Les titres de l'auteur
À propos de l'auteur