• Ce titre existe<br />en version numérique
Le Journal de Charles Swann
David Grossvogel

Charles Swann est l’un des principaux personnages de A la Recherche du temps perdu. Proust a voulu écrire un dandy de la Belle Epoque, élégant et  spirituel. Tous les salons lui sont ouverts, mais ce n’est qu’un dilettante, incapable d’exploiter les facettes multiples de ses dons.  D.I.Grossvogel, fin connaisseur de l’œuvre, imagine que Swann est mort en 1899, à 59 ans. On a retrouvé 13 cahiers de son Journal, allant de 1882 à 1899, transmis à Marcel Dalgrouves (qui prit ensuite comme nom d’écrivain Marcel Proust) par Odette de Crécy, son exécutrice testamentaire. Proust se serait servi de ces cahiers pour des passages de son roman, ayant connu lui-même un certain nombre des personnages cités, comme Bergotte, Bloch, Elstir ou Gilberte.  Grâce à ce jeu littéraire (n’oublions pas que Proust lui-même fut un grand auteur de pastiches), on assiste à des moments importants de la vie de Swann racontés par lui-même (sa première rencontre avec Odette de Crécy, le 11 mars 1883, et l’évolution de son amour pour elle). On sait, par exemple, ce qu’il pense de Charlus qui meuble son oisiveté avec goût et de façon intéressante.  Il suit aussi l’affaire Dreyfus en s’indignant du sort fait à ce faux coupable.C’était une prouesse de transposer sous la plume d’un seul témoin ce qui a l’ampleur d’une fresque aux multiples personnages. L’auteur remporte son pari : ceux qui savent tout de La Recherche admireront sa virtuosité, les autres n’auront qu’une envie : se reporter à l’original. Une introduction amusante au monde de Proust.

Le Journal de Charles Swann -
  • Matériel disponible :
    Finished copy

  • Buchet/Chastel
  • Littérature française
  • Date de parution : 15/01/2009
  • Format : 15 x 23 cm, 330 p., 21,30 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02366-2
Les titres de l'auteur
À propos de l'auteur