• Ce titre existe<br />en version numérique
Tennis, socquettes et abandon
Fabrice Pataut

William Kinross et Patrick Bradwell, dont les parents respectifs sont morts, se sont rencontrés à l’âge de treize ans. Leurs familles riches et indifférentes les ont placés dans l’institution mixte de Madame Evans où ils vivent une adolescence à la fois facile et pleine d’incertitudes. Adultes, ils donnent à leur amitié la forme séduisante du succès financier en créant ensemble une entreprise de courtage en bourse. Le roman commence au moment où Patrick fait déjà cavalier seul et où William, à peine revenu avec Lucinda de son voyage de noces, décide mystérieusement de disparaître seul pour une semaine. Patrick le suit secrètement jusqu’en France, à la trace, comme un détective, aidé par un taxi français pure souche, et raconte leur histoire.
Avant qu’il ne meure le plus bêtement du monde dans un accident de voiture sur la route de Crécy, on verra William manger sa garde-robe et retrouver une partie de son enfance en la personne de Margaret, l’amie de la famille qui s’est occupée de lui avant qu’on ne lui retire péremptoirement ce privilège pour le placer chez Madame Evans.
Treize ans plus tard, en 2013, le fils de Patrick Bradwell et le fils de William Kinross recréent une amitié qui ressemble étrangement à la complicité mordante et amère des anciens compères...

Suspense, filature, cadavres, amitiés et trahisons, le deuxième roman de Fabrice Pataut a le charme d’un roman anglais où les cuillers en argent et les complets sur mesure cachent d’étranges zones obscures.

Tennis, socquettes et abandon -
  • Matériel disponible :
    Finished copy

  • Buchet/Chastel
  • Littérature française
  • Date de parution : 05/09/2003
  • Format : 14 x 20,5 cm, 304 p., 18,25 EUR €
  • ISBN 978-2-283-01895-8
Les titres de l'auteur
  • Aloysius -
À propos de l'auteur